Exploitation de ballons

Le règlement (UE) n° 2018/395 fixe les règles pour l'exploitation de ballons. Ces règles ne s'appliquent cependant pas aux opérations aériennes effectuées avec des ballons à gaz captifs.

Pour les opérations commerciales avec des ballons, il n'est pas nécessaire que les exploitants soient titulaires d’un certificat de transporteur aérien (CAT). Ces exploitants ne sont autorisés à s'engager dans de telles opérations commerciales qu'après avoir déclaré à la Direction de l’Aviation Civile (DAC) leur capacité et leurs moyens d'assumer les responsabilités liées à l'exploitation du ballon.

Ces exploitants doivent :

  • faire cette déclaration auprès de la DAC ; et
  • exploiter le ballon conformément aux sous-parties BAS et ADD de l'annexe II du règlement (UE) n° 2018/395 exposées ci-dessous (voir rubrique "Obligations").

Personnes concernées

Les exploitants de ballons qui :

L’article 3, paragraphe 2 du règlement (UE) n° 2018/395 précise les types d’activités qui ne nécessitent pas de déclaration. Dans ce contexte, le terme d’activité marginale doit être compris. Les critères suivants (partie AMC1 ARO.OPS.300) du règlement (UE) n° 965/2012 doivent être pris en compte pour les activités marginales :

  • activité qui a lieu moins de 20 jours par année civile ; et
  • activité qui ne génère pas de profit distribué à l'extérieur de l'organisation.

Conditions préalables

Pour effectuer des opérations commerciales, les exploitants de ballons doivent avoir déclaré auprès de la DAC pouvoir disposer de la capacité et des moyens d'assumer les responsabilités liées à leur activité.

Délais

L’exploitant doit déclarer à la DAC avoir la capacité et les moyens d'assumer les responsabilités liées à l'exploitation du ballon avant celle-ci.

Coûts

Pour la surveillance continue d’un exploitant commercial de ballons, une redevance annuelle de 1.000 euros est due.

Ce montant est multiplié par un coefficient qui dépend du nombre de types de ballons.

Modalités pratiques

Introduction de la demande / de la déclaration

Dans la déclaration, l'opérateur confirme qu'il respecte et continuera de respecter :

L’opérateur doit remplir et signer le formulaire "Déclaration de ballons".

Cette déclaration est envoyée à la DAC par e-mail à l’adresse électronique : ops@av.etat.lu.

L'exploitant doit mentionner les informations suivantes :

  1. le nom de l'exploitant ;
  2. le lieu où l'exploitant a son principal établissement ;
  3. le nom et les coordonnées du dirigeant responsable de l'exploitant ;
  4. la date de début de l'exploitation commerciale et, le cas échéant, la date à laquelle la modification d'une exploitation commerciale existante prend effet ;
  5. pour tous les ballons utilisés pour l'exploitation commerciale, le type de ballon, l'immatriculation, la base principale, le type d'exploitation et l'organisme de gestion du maintien de la navigabilité.

Pièces justificatives

Les exploitants de ballons qui effectuent des activités commerciales fournissent à la DAC :

  • des éléments qui attestent que la DAC est l’autorité compétente pour l’exploitant ;
  • une liste des moyens de conformité alternatifs utilisés (AltMoC), si nécessaire.

Délai de réponse de l’administration

Dès la réception d’une déclaration, la DAC :

  • s’assure que cette déclaration contient toutes les informations requises ; et
  • accuse réception de la déclaration au demandeur endéans 10 jours ouvrables.

Si la déclaration ne contient pas les informations requises ou contient des informations qui révèlent un défaut de conformité aux exigences applicables, la DAC notifie le défaut de conformité au demandeur et demande un complément d’information.

La DAC peut procéder à une inspection. Si le défaut de conformité est confirmé, la DAC peut prendre notamment les mesures suivantes :

  • interdiction ou limitation des activités ;
  • retrait, limitation ou suspension du certificat ou de l’agrément spécifique ;
  • délai accordé pour redresser la non-conformité.

Durée de validité

La déclaration reste valide tant que l’exploitant n’a pas informé la DAC de la cessation de ses activités.

Obligations

L’exploitant doit se conformer aux exigences essentielles fixées :

Ainsi pour pouvoir vérifier cette conformité, l'exploitant autorise à tout moment toute personne habilitée par la DAC à avoir accès :

  • à toutes ses installations, données et procédures ; et
  • à tous les ballons, documents, dossiers ; et
  • à tout autre matériel lié à son activité, qu'elle soit sous-traitée ou non.
Remarque : en cas d' exploitation commerciale de ballons pour le transport de passagers, l'accès au ballon inclut la possibilité d'y pénétrer et d'y rester lors des opérations de vol sauf en cas de risque de vol.

L'exploitant informe sans délai la DAC de :

  • tout changement de sa situation qui a une incidence sur le respect des exigences essentielles énoncées ci-dessus ;
  • tout changement qui concerne les points suivants du règlement (UE) 2018/395 :
    • les informations visées au point BOP.ADD.100 b) ; et
    • la liste des moyens de conformité alternatifs (AltMoC) visée au point BOP.ADD.100 c) ;
  • de la cessation de son exploitation commerciale de ballons.

Par ailleurs, les exigences suivantes du règlement (UE) 2018/395 sont également applicables à :

  • un opérateur de ballons non-commercial :
    • règlement de couverture ;
    • annexe I Partie FDE ;
    • annexe II Partie BOP - Sous-partie BAS ;
    • à un opérateur de ballons commercial ;
  • un opérateur de ballons commercial :
    • règlement de couverture ;
    • annexe I Partie FDE ;
    • annexe II Partie BOP - Sous-partie BAS ;
    • annexe II Partie BOP - Sous-partie ADD.

Services en ligne / Formulaires

Balloon Operation Declaration

To complete your application, the information about you collected from this form needs to be processed by the public administration concerned.

That information is kept by the administration in question for as long as it is required to achieve the purpose of the processing operation(s).

Your data will be shared with other public administrations that are necessary for the processing of your application. For details on which departments will have access to the data on this form, please contact the public administration you are filing your application with.

Under the terms of Regulation (EU) 2016/679 on the protection of natural persons with regard to the processing of personal data and on the free movement of such data, you have the right to access, rectify or, where applicable, remove any information relating to you. You are also entitled to withdraw your consent at any time.

Additionally, unless the processing of your personal data is compulsory, you may, with legitimate reasons, oppose the processing of such data.

If you wish to exercise these rights and/or obtain a record of the information held about you, please contact the administration in question using the contact details provided on the form. You are also entitled to file a claim with the National Commission for Data Protection (Commission nationale pour la protection des données), headquartered at 15, boulevard du Jazz L-4370 Belvaux.

By submitting your application, you agree that your personal data may be processed as part of the application process.

Organismes de contact

Votre avis nous intéresse

Quelle note donneriez-vous au contenu de cette page ?

Dernière modification le