Participer à un service volontaire

Dernière modification le 28.11.2019

Le service volontaire a pour but de développer la solidarité entre les jeunes, de promouvoir leur citoyenneté active, de favoriser la compréhension mutuelle entre eux ainsi que de constituer pour eux une expérience d’apprentissage et d’orientation dans le cadre d’un programme de volontariat.

Il offre aux jeunes, âgés de moins de 30 ans au début du service volontaire et ayant accompli leur scolarité obligatoire, une expérience de formation non formelle en leur permettant de s’engager dans un projet d’utilité publique au Luxembourg ou à l’étranger, pour une période déterminée et à plein temps.

Au Luxembourg, 3 programmes de service volontaire coordonnés par le Service National de la Jeunesse (SNJ) sont proposés : le service volontaire nationale (Luxembourg), le corps européen de solidarité (autres pays européen) et le service volontaire de coopération (pays en voie de développement). En fonction du programme, les activités se déroulent donc au Luxembourg ou au-delà.

Personnes concernées

Le service volontaire s’adresse aux jeunes - dès l'âge de 16 ans - désirant s’engager, à plein temps et sans interruption, dans un projet d’utilité publique durant une prériode qui peut aller jusqu'à 12 mois.

Conditions préalables

Pour pouvoir participer à un service volontaire, le candidat doit :

  • avoir terminé sa scolarité obligatoire ;
  • être âgé de moins de 30 ans au début du service volontaire ;
  • résider légalement au Luxembourg ;
  • parler l'une des 3 langues officielles du pays (luxembourgeois, français ou allemand) ;
  • être enregistré en tant que volontaire auprès du SNJ.

A noter, les conditions d'âge peuvent varier selon les programmes.

Modalités pratiques

Programmes du service volontaire

Le Service volontaire national (SVN)

Le volontaire âgé entre 16 et 30 ans accomplis s'engage :

  • dans une organisation d’accueil au Luxembourg ;
  • pour une durée qui peut aller jusqu'à 12 mois.

Le volontaire peut bénéficier d'un accompagnement professionnel et personnalisé vers un emploi et/ou une formation qualifiante. Il apporte son soutien dans des tâches administratives, culturelles, organisationnelles et de mobilisation.

Le SVN permet au volontaire de donner du sens à une étape de sa vie au niveau national, vivre une citoyenneté engagée et  se découvrir.

Les Antennes locales pour jeunes (ALJ) du SNJ sont responsables de la mise en oeuvre du SVN.

Le corps européen de solidarité (CES)

Le CES est une nouvelle initiative de l'Union européenne (UE) qui vise à donner aux jeunes la possibilité de se porter volontaires ou de travailler dans le cadre de projets :

  • organisés dans leur pays ou à l'étranger ;
  • destinés à aider des communautés et des personnes dans toute l'Europe.

Le jeune s’engage, pour une durée de 14 à 59 jours ou de 3 mois à 12 mois au maximum, dans un projet d’utilité publique dans un domaine aussi varié que l’animation, les arts, l’environnement, les sports, etc. Ce service promeut et encourage :

  • la mobilité des jeunes au sein et au-delà des frontières de l’UE ;
  • l’apprentissage non formel ;
  • le dialogue interculturel ;
  • l’employabilité des jeunes ;
  • l’intégration de tous les jeunes, quels que soient leur niveau d’instruction et leur milieu social et culturel.

Le Service volontaire de coopération (SVC)

Le SVC permet aux jeunes majeurs de partir dans un pays en voie de développement. Ce programme a été mis en place en partenariat avec la Direction de la coopération du ministère des Affaires étrangères et européennes.

Les volontaires sont envoyés par des organisations d’envoi agréées en tant qu’organisations non gouvernementales de développement (ONGD) et en tant qu’organisations de service volontaire pour travailler sur un projet humanitaire qu’ils sont encouragés à trouver seuls. Le Cercle de Coopération des ONG de développement leur dispense des conseils utiles.

Les jeunes intéressés peuvent se manifester soit auprès du SNJ, soit auprès du Cercle des ONG pour s’informer sur le SVC. Ils peuvent aussi entrer en contact directement avec les organisations d’envoi.

Les avantages du statut de volontaire

Ces différentes démarches permettent d’acquérir :

  • la reconnaissance du statut de volontaire ;
  • de l’argent de poche et une indemnité de subsistance ;
  • des allocations familiales pour mineurs ;
  • une aide financière mensuelle de l'Etat pour les volontaires âgés de plus de 18 ans, s'ils résident effectivement et de façon continue au Luxembourg et y ont leur domicile légal ;
  • des tarifs réduits (cinéma, théâtre, etc.) ;
  • l’affiliation à la sécurité sociale ;
  • des formations gratuites (séminaires au départ, formation linguistique, ateliers, etc.).

Organismes de contact

Double click pour activer la carte
Dernière modification le