Demander l'avance et le recouvrement de pensions alimentaires

Dernière modification le

La pension alimentaire est une contribution financière versée à toute personne dont il s’agit d’assurer la subsistance alimentaire, tel que prévu par les dispositions du Code civil.

D’une manière générale, la pension alimentaire est fixée par décision judiciaire.

Tout ayant droit à une pension alimentaire, dont le montant a été fixé par une décision judiciaire exécutoire au Luxembourg, peut déposer une demande d’avance de pensions alimentaires pour percevoir les mensualités impayées prévues par le jugement. Pour que la demande soit recevable, le créancier doit se trouver dans une situation économique difficile et avoir personnellement recouru à toutes les possibilités légales pour obtenir son droit.

Le montant de la pension alimentaire fixé par décision judiciaire est alors payé et recouvré sur demande et sous certaines conditions par le Fonds national de solidarité (FNS). Les immeubles du débiteur et du créancier sont grevés d’une inscription hypothécaire au profit du FNS pour la garantie en restitution en cas de revenu à meilleure fortune ou en cas de succession. Les montants à recouvrer auprès du débiteur sont majorés de 10 % de frais de recouvrement.

Personnes concernées

Sont concernés, les époux ou parents en ligne directe (ascendants ou descendants, tels que père, mère, enfants ou petits-enfants) créanciers d’aliments, à qui une décision judiciaire a attribué une pension alimentaire à payer par un tiers, le débiteur d’aliments.

Conditions préalables

Pour que la demande en paiement soit prise en compte, il faut que le créancier :

  • ait son domicile légal au Luxembourg et y réside depuis 5 ans en continu ;
  • ait droit à une pension alimentaire fixée par une décision judiciaire exécutoire au Luxembourg ;
  • n'ait pas pu obtenir le recouvrement total ou partiel de la pension par une voie d’exécution de droit privé effectivement exercée. La demande est encore admise lorsque le recours aux voies d’exécution paraît voué à l’échec ou lorsque le débiteur réside à l’étranger ;
  • se trouve dans une situation économique difficile.

Modalités pratiques

Introduction de la demande

Les formulaires de demande peuvent être téléchargés ci-dessous, dans la rubrique "Services en ligne / Formulaires".

La demande d’avance et recouvrement de pensions alimentaires regroupe les informations sur le ménage et les revenus du demandeur et du créancier.

La demande est à compléter, à signer et à faire parvenir par voie postale au FNS.

Pièces justificatives

Pour que la demande soit recevable, le requérant doit faire parvenir au FNS les documents suivants :

  • une copie du jugement fixant la pension alimentaire ainsi que la notification du greffier ou l’acte de signification et le certificat de non-appel ;
  • une attestation du greffier de la juridiction compétente ou d'un huissier de justice, établissant qu’une voie d’exécution de droit privé n'a pas permis le recouvrement de la pension alimentaire (par exemple après une tentative de saisie sur salaire).

À défaut de pouvoir fournir cette dernière attestation, le créancier peut produire tous les autres documents établissant qu’il n’a pas pu obtenir le recouvrement de sa créance par une voie d'exécution de droit privé.

Le créancier doit, dans la mesure du possible, fournir des renseignements relatifs au débiteur concernant :

  • son identité ;
  • son adresse (ou sa dernière adresse connue) ;
  • sa profession ;
  • les noms et adresse de son employeur ;
  • la source de ses revenus ainsi que la nature et l'importance de son patrimoine.

En cas de besoin, le FNS effectue une enquête auprès des intéressés.

Admission de la demande

En cas d'admission de la demande, le président du FNS en avise le créancier de la pension alimentaire par voie postale, en lui indiquant les conditions et modalités du paiement.

L’avance est due pour la 1re fois à partir du 1er du mois qui suit la date où la demande est réputée faite.

Sur demande écrite, le FNS peut également prendre en charge les montants de la pension alimentaire impayés couvrant les 6 mois précédant la date où la demande est valable.

Les montants mensuels ne peuvent pas dépasser les limites, dues pour le ménage du créancier, prévues par la législation portant sur le droit au revenu d'inclusion sociale (REVIS).

À partir de l'admission de la demande jusqu'à la cessation des paiements par le FNS, le créancier ne peut plus exercer aucune action contre le débiteur pour le recouvrement de sa pension.

Le FNS informe le débiteur par lettre recommandée avec avis de réception qu'il a admis la demande en paiement de la pension alimentaire. Cette lettre fixe les sommes sur lesquelles portent le paiement et le recouvrement, et notifie au débiteur que le remboursement de l’avance de la pension alimentaire, ainsi que le paiement des frais de recouvrement, se feront directement au FNS, suivant les modalités de paiement qui y sont précisées.

Cessation des paiements par le FNS

Le FNS cesse de verser la pension alimentaire en lieu et place du débiteur d’aliments :

  • en cas de décès du débiteur d’aliments ;
  • en cas de renonciation à la pension alimentaire par le créancier d’aliments ;
  • en cas de déménagement du créancier d’aliments à l’étranger ;
  • en cas de fin d’études des enfants.

Refus de la demande et voies de recours

Toute décision de refus de l'avance de la pension alimentaire ou de cessation des paiements par le président du FNS est notifiée au créancier par lettre recommandée. La décision de refus ou de cessation des paiements doit impérativement indiquer :

  • les motifs du refus ;
  • les voies de recours possibles contre la décision ;
  • le délai dans lequel le recours doit être introduit ;
  • l'autorité à laquelle il doit être adressé ;
  • la manière de présenter le recours.

Les contestations relatives à la demande en paiement sont de la compétence du Juge de paix du domicile du créancier. Il doit être saisi dans le délai de 40 jours à partir de la notification de la décision du président du FNS.

Services en ligne et formulaires

Organismes de contact

Fonds national de solidarité

Vous voyez 2 sur 3 organismes

Justice de paix

Vous voyez 2 sur 4 organismes

Démarches et liens associés

Démarches

Demander le revenu d’inclusion sociale (REVIS) Faire saisir un salaire pour une pension alimentaire suite à un divorce

Liens

Informations complémentaires

Références légales

Votre avis nous intéresse

Donnez-nous votre avis sur le contenu de cette page. Vous pouvez nous laisser un commentaire sur ce que nous pouvons améliorer. Vous ne recevrez pas de réponse à votre commentaire. Utilisez le formulaire de contact pour toute question particulière.

Les champs marqués d’une étoile (*) sont obligatoires.

Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez ?*
Comment évaluez-vous cette page ?*
Très mauvaise
Très bonne

Écrivez un commentaire et aidez-nous à améliorer cette page. N'indiquez pas d'informations personnelles telles que votre e-mail, nom, numéro de téléphone, etc.

0/1000

Donnez un avis sur cette page

Votre avis a été envoyé avec succès !

Nous vous remercions pour votre contribution. Si vous avez besoin d'aide ou si vous avez des questions, merci d'utiliser le formulaire de contact.

Vous souhaitez contribuer à faciliter les services publics digitaux et soumettre des suggestions ?

Rendez-vous sur le site Zesumme Vereinfachen, la plateforme de participation en ligne dédiée à la simplification administrative au Luxembourg.

Simplifions ensemble

Une erreur est survenue

Oups, une erreur a été détectée lors de votre action.