Enregistrement préalable d'une substance chimique (REACH)

Le règlement REACH stipule que toutes substances chimiques fabriquées ou importées dans des quantités d’une tonne ou plus par an et entrant dans son champ d’application doivent être obligatoirement enregistrées auprès de l’Agence Européenne des produits chimiques (European CHemicals Agency - ECHA) avant d’être fabriquées ou mises sur le marché de l’Espace Economique Européen (EEE), c.-à-d. les 28 Etats membres de l’Union Européenne (UE), ainsi que l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège.

Lors de la mise en place du règlement REACH, un régime d’enregistrement préalable (pré-enregistrement) a été prévu. Il permettait aux déclarants potentiels de substances de bénéficier d’une extension du délai d’enregistrement, sous certaines conditions.

L’échéance du pré-enregistrement était le 1er décembre 2008. Cependant, les entreprises peuvent encore profiter d’un enregistrement préalable tardif si elles comptent produire ou importer dans l’UE pour la première fois, en quantités égales ou supérieures à 1 tonne par an, des substances pouvant bénéficier d'un régime transitoire (dites substances "phase-in").

Cet enregistrement préalable tardif leur permet :

  • de continuer à fabriquer ou importer ces substances jusqu’à l’expiration des délais d’enregistrement, et ;
  • de bénéficier d’un délai supplémentaire pour organiser la collecte et la sélection des données disponibles, le partage des données existantes et la production des informations manquantes requises par le règlement REACH.

Personnes concernées

Entreprises concernées

L’enregistrement préalable tardif concerne les déclarants potentiels établis dans l’EEE qui fabriquent ou importent pour la première fois après le 1er décembre 2008 des substances pouvant bénéficier d’un régime transitoire (dites substances "phase-in") telles quelles ou contenues dans des préparations ou des articles en quantités égales ou supérieures à 1 tonne par an.

L'enregistrement préalable tardif n'est obligatoire que pour les entreprises qui souhaitent bénéficier des extensions de délai d'enregistrement. Les entreprises peuvent également décider d'enregistrer leurs substances bénéficiant d'un régime transitoire immédiatement.

Les déclarants potentiels ne sont pas obligés de procéder à un enregistrement préalable tardif si les quantités concernées sont inférieures à 1 tonne par an. Cependant, ils peuvent décider de procéder à un enregistrement préalable tardif s’ils ont l’intention, à l’avenir, de fabriquer ou d’importer la substance en quantités égales ou supérieures à 1 tonne par an.

Les entreprises qui ne peuvent pas ou ne veulent pas bénéficier de l’enregistrement préalable tardif doivent passer par un processus de demande d’information puis d’enregistrement avant d’être autorisées à fabriquer ou à importer une substance sur le marché européen.

Substances "phase-in"

Les substances dites “phase-in” sont définies dans le règlement REACH, comme répondant à au moins un des 3 critères suivants :

  • être listées dans l’inventaire des substances chimiques existant sur le marché communautaire (European INventory of Existing Commercial Chemical Substances - EINECS) ;
  • avoir été fabriquées dans un des Etat actuels de l’UE, au moins une fois après le 31 mai 1992, sans avoir été mises sur le marché de l’UE par le fabricant ou l’importateur ;
  • être qualifiées de "no-longer polymer" (NLP), c.-à-d. les substances ne figurant plus sur la liste des polymères car ne répondant pas à la définition d'un polymère. Une liste non exhaustive de ces substances peut être consultée sur le site de la Commission européenne.

Conditions préalables

Avant de procéder à l’enregistrement préalable tardif, les déclarants potentiels doivent :

  • établir l’identité de la substance concernée ;
  • vérifier si la substance concernée fait partie des substances bénéficiant d’un régime transitoire (substances dites “phase-in”) ;
  • déterminer exactement la quantité de substance à enregistrer, étant donné que l’enregistrement préalable tardif ne concerne que les substances fabriquées ou importées en quantitées égales ou supérieures à 1 tonne par an. L’ECHA met à disposition des déclarants un Guide technique : enregistrement pour les aider à calculer les quantités exactes.

Le déclarant doit être en mesure de prouver qu’il fabrique ou importe la substance pour la première fois après le 1er décembre 2008.

Délais

Les enregistrements préalables tardifs doivent être soumis dans les 6 mois suivant la fabrication ou l'importation de la substance dépassant le seuil d'une tonne et au plus tard 12 mois avant le délai d'enregistrement correspondant à la fourchette de tonnage fabriquée ou importée.

Le dernier délai d’enregistrement encore disponible pour les substances bénéficiant d’un régime transitoire est le 31 mai 2018. La dernière échéance pour soumettre l'enregistrement préalable tardif est donc le 31 mai 2017.

Modalités pratiques

Afin de pouvoir procéder à l’enregistrement préalable tardif, le déclarant doit posséder ou créer un compte sur la plateforme REACH–IT, qui doit être utilisée pour soumettre des informations à l’ECHA.

Une fois le dossier traité, l’ECHA attribuera au déclarant potentiel un numéro d’enregistrement préalable.

Après l'enregistrement préalable, les déclarants potentiels devant enregistrer une même substance doivent rejoindre un forum d'échange d'informations sur les substances (FEIS) afin de procéder à l’enregistrement conjoint de cette substance.

Services en ligne / Formulaires

Système REACH-IT

To complete your application, the information about you collected from this form needs to be processed by the public administration concerned.

That information is kept by the administration in question for as long as it is required to achieve the purpose of the processing operation(s).

Your data will be shared with other public administrations that are necessary for the processing of your application. For details on which departments will have access to the data on this form, please contact the public administration you are filing your application with.

Under the terms of Regulation (EU) 2016/679 on the protection of natural persons with regard to the processing of personal data and on the free movement of such data, you have the right to access, rectify or, where applicable, remove any information relating to you. You are also entitled to withdraw your consent at any time.

Additionally, unless the processing of your personal data is compulsory, you may, with legitimate reasons, oppose the processing of such data.

If you wish to exercise these rights and/or obtain a record of the information held about you, please contact the administration in question using the contact details provided on the form. You are also entitled to file a claim with the National Commission for Data Protection (Commission nationale pour la protection des données), headquartered at 1, Avenue du Rock'n'Roll, L-4361 Esch-sur-Alzette.

By submitting your application, you agree that your personal data may be processed as part of the application process.

Online procedure

Go to the procedure

Organismes de contact

Double click pour activer la carte
Double click pour activer la carte
Dernière modification le