Déclarer une incapacité de travail en tant qu'agent public

En matière de congés pour raisons de santé (maladie ou accident), des dispositions spécifiques s'appliquent aux fonctionnaires, employés et ouvriers.

Personnes concernées

Sont concernés tous les agents publics (fonctionnaires, employés et ouvriers).

Modalités pratiques

Sollicitation d'un congé pour raisons de santé

L'agent empêché d'exercer ses fonctions par suite de maladie ou d'accident doit en informer d'urgence son supérieur hiérarchique et solliciter un congé pour raisons de santé.

Obligation de présentation d'un certificat médical

Le congé maladie est accordé aux agents publics sans la production d’un certificat médical pour une période maximale de 3 jours de service consécutifs.

Au-delà de ces 3 jours, les agents publics doivent produire un certificat médical qui renseigne la durée de l’incapacité de travail, le lieu du traitement (domicile ou hôpital) et, le cas échéant, les heures de sortie. Ce certificat doit parvenir au chef d’administration (ou à son délégué désigné) au plus tard 2 jours après sa délivrance.

Le certificat médical prend cours à partir du jour de sa délivrance ou, le cas échéant, le lendemain. En aucun cas, le certificat ne peut avoir un effet rétroactif.

Certificat médical initial et prolongation

Le certificat initial d’incapacité de travail établi par le médecin ne doit pas dépasser une durée de 5 jours, hormis les cas où la nature de la maladie ou une hospitalisation de l’assuré nécessitent la prescription d’une période plus étendue.

Dans tous les autres cas, une nouvelle consultation du médecin est indispensable si l’incapacité de travail devait se prolonger au-delà de 5 jours.

L’agent porté malade est obligé de reprendre son service dès que son état de santé le lui permet, alors même que son congé de maladie ne serait pas encore expiré.

L’agent qui n’est pas à même de reprendre son service doit solliciter la prolongation de son congé maladie (avertir son supérieur hiérarchique) au plus tard la veille du jour où il aurait dû reprendre son service. Si la veille de la reprise du service initialement prévue tombe sur un dimanche ou un jour férié, la prolongation du congé doit être sollicitée immédiatement le 1er jour de reprise théorique du travail.

Contrôles

Le chef d’administration ou son délégué peuvent faire procéder à une visite au domicile de l’agent par un fonctionnaire de l’administration, ou à un examen par le médecin de contrôle, toutes les fois qu’ils le jugent indiqué, même si le congé sollicité ne dépasse pas 3 jours.

Lors d’un congé pour raisons de santé, l’agent ne peut s’absenter de son domicile ou du lieu où il se trouve en traitement que pendant les heures de sortie autorisées par le médecin traitant, à moins que la sortie ne soit en relation avec une consultation médicale, un traitement médical ou un traitement hospitalier.

Rémunération et droit au congé de récréation

Les agents du secteur public ont droit à la continuation de leur rémunération pendant toute la durée du congé de maladie, à condition d’être couverts par un certificat médical pour toute incapacité de travail dépassant 3 jours consécutifs.

Quelle que soit sa durée, le congé pour raisons de santé est considéré comme période de service donnant droit au congé de récréation annuel.

Sanctions en cas d'absence de certificat médical

Si l’agent s’absente pendant plus de 3 jours de service consécutifs, sans présenter de certificat médical, son absence est considérée comme non motivée et donne lieu à l’application de sanctions.

En cas d’absence sans autorisation, l'agent public peut perdre de plein droit la partie de sa rémunération correspondant au temps de son absence, sans préjudice de l’application éventuelle d’autres mesures disciplinaires.

Des peines supplémentaires sont également prévues pour les agents qui :

  • ont simulé une incapacité de travail ou qui ont fait prolonger leur congé pour raisons de santé sans motif valable ;
  • n'ont pas repris leur service dès que leur état de santé le leur permettait ;
  • se sont absentés de leur domicile ou du lieu où ils se trouvaient en traitement en dehors des heures de sortie autorisées par le médecin traitant ou des visites rendues nécessaires par une consultation médicale, un traitement médical ou un traitement hospitalier ;
  • qui se sont soustraits à un contrôle ordonné par leur chef d'administration ou son délégué.

Services en ligne / Formulaires

SOURCES AUTHENTIQUES

Caisse de maladie - Ma situation

Les informations qui vous concernent recueillies sur ce formulaire font l’objet d’un traitement par l’administration concernée afin de mener à bien votre demande.

Ces informations sont conservées pour la durée nécessaire par l’administration à la réalisation de la finalité du traitement

Les destinataires de vos données sont les administrations compétentes dans le cadre du traitement de votre demande. Veuillez-vous adresser à l’administration concernée par votre demande pour connaître les destinataires des données figurant sur ce formulaire. Conformément au règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et le cas échéant d’effacement des informations vous concernant. Vous disposez également du droit de retirer votre consentement à tout moment.

En outre et excepté le cas où le traitement de vos données présente un caractère obligatoire, vous pouvez, pour des motifs légitimes, vous y opposer.

Si vous souhaitez exercer ces droits et/ou obtenir communication de vos informations, veuillez-vous adresser à l’administration concernée suivant les coordonnées indiquées dans le formulaire. Vous avez également la possibilité d’introduire une réclamation auprès de la Commission nationale pour la protection des données ayant son siège à 1 Avenue du Rock'n'Roll, L-4361 Esch-sur-Alzette.

En poursuivant votre démarche, vous acceptez que vos données personnelles soient traitées dans le cadre de votre demande.

Krankenkasse - Meine Situation

Ihre in diesem Formular erfassten personenbezogenen Informationen werden von der zuständigen Verwaltungsbehörde verarbeitet, um Ihren Antrag erfolgreich abzuschließen.

Diese Informationen werden von der Behörde für den zur Verarbeitung erforderlichen Zeitraum gespeichert.

Die Empfänger Ihrer Daten sind die im Rahmen Ihres Antrags zuständigen Verwaltungsbehörden. Um die Empfänger der in diesem Formular erfassten Daten zu erfahren, wenden Sie sich bitte an die für Ihren Antrag zuständige Behörde.

Gemäß der Verordnung (EU) 2016/679 zum Schutz natürlicher Personen bei der Verarbeitung personenbezogener Daten und zum freien Datenverkehr haben Sie das Recht auf Zugang, Berichtigung und gegebenenfalls Löschung Ihrer personenbezogenen Informationen. Sie haben zudem das Recht, Ihre erteilte Einwilligung jederzeit zu widerrufen.

Weiterhin können Sie, außer in Fällen, in denen die Verarbeitung Ihrer Daten verpflichtend ist, Widerspruch einlegen, wenn dieser rechtmäßig begründet ist.

Wenn Sie diese Rechte ausüben und/oder Einsicht in Ihre Informationen nehmen möchten, können Sie sich unter den im Formular angegebenen Kontaktdaten an die zuständige Verwaltungsbehörde wenden. Sie haben außerdem die Möglichkeit, bei der Nationalen Kommission für den Datenschutz Beschwerde einzulegen (Commission nationale pour la protection des données, 1, Avenue du Rock'n'Roll, L-4361 Esch-sur-Alzette).

Wenn Sie Ihren Vorgang fortsetzen, akzeptieren Sie damit, dass Ihre personenbezogenen Daten im Rahmen Ihres Antrags verarbeitet werden.

Health insurance - My situation

To complete your application, the information about you collected from this form needs to be processed by the public administration concerned.

That information is kept by the administration in question for as long as it is required to achieve the purpose of the processing operation(s).

Your data will be shared with other public administrations that are necessary for the processing of your application. For details on which departments will have access to the data on this form, please contact the public administration you are filing your application with.

Under the terms of Regulation (EU) 2016/679 on the protection of natural persons with regard to the processing of personal data and on the free movement of such data, you have the right to access, rectify or, where applicable, remove any information relating to you. You are also entitled to withdraw your consent at any time.

Additionally, unless the processing of your personal data is compulsory, you may, with legitimate reasons, oppose the processing of such data.

If you wish to exercise these rights and/or obtain a record of the information held about you, please contact the administration in question using the contact details provided on the form. You are also entitled to file a claim with the National Commission for Data Protection (Commission nationale pour la protection des données), headquartered at 1, Avenue du Rock'n'Roll, L-4361 Esch-sur-Alzette.

By submitting your application, you agree that your personal data may be processed as part of the application process.

Organismes de contact

Double click pour activer la carte
Dernière modification le