Demander un accompagnement scolaire / éducatif pour le postprimaire

En cours de mise à jour

L’accompagnement scolaire ou éducatif dans le cycle postprimaire a pour but de venir en aide à des élèves aux situations de vie et aux besoins très divers. De ce fait, ce soutien scolaire ou éducatif prend des formes d’assistance spécifiques et propose des services allant de l’étude dirigée à la prise en charge thérapeutique de l’adolescent.

Les établissements de l’enseignement secondaire (classique et technique) sont susceptibles d’organiser une assistance scolaire à différents niveaux :

  • l’aide aux devoirs ;
  • des activités d’encadrement et classes spéciales pour élèves en situation d’échec et visant à prévenir l’exclusion scolaire ;
  • les cours de rattrapage en cas d’échec à un examen ;
  • une prise en charge thérapeutique en cas de troubles psychiques / psychiatriques.

De plus, la "classe jeunes adultes" permet l’accueil de jeunes en situation d’échec scolaire dans une filière de l’enseignement secondaire technique.

Personnes concernées

  • Les cours d’appui (aide aux devoirs) sont destinés à tous les élèves qui ont besoin de soutien dans une ou plusieurs des branches principales ou qui souhaitent une assistance à la préparation aux devoirs de classe.
  • Différentes activités d’encadrement ainsi que des classes spéciales spécifiques sont destinées aux élèves des lycées ayant des difficultés d’apprentissage ou des problèmes de comportement, et de ce fait menacés d’exclusion scolaire.
  • Les cours de rattrapage s'adressent aux élèves du secondaire et du secondaire technique qui ont un ou plusieurs ajournements aux examens, un travail de vacances ou un travail de répétition, ainsi qu'aux élèves qui désirent simplement réviser la matière de l'année précédente ou combler une lacune.
  • Les "classes jeunes adultes" accueillent des jeunes de moins de 18 ans en situation d’échec scolaire ou de réorientation et issus de l’enseignement secondaire général, secondaire technique ou de l’étranger.
  • Le Service de détection et d’intervention précoce (SDIP) prend en charge les adolescents et jeunes adultes dans les établissements scolaires qui sont victimes de vulnérabilité psychologique (angoisses, dépression, dépendances diverses, etc.).
  • Une équipe multiprofessionnelle (composée de psychologues, rééducateurs en psychomotricité, éducateurs, pédagogues, etc.) apporte une assistance en classe aux élèves à besoins éducatifs spécifiques.

Modalités pratiques

Cours d’appui / aides aux devoirs

Les cours d’appui sont des séances durant lesquelles les élèves ont l’occasion de poser leurs questions concernant les parties du cours qu’ils n’ont pas comprises. Les cours sont assurés par des professeurs ou stagiaires spécialistes de la branche en question.

Ces heures de cours peuvent être réparties de manière flexible sur l'année scolaire, et peuvent avoir lieu durant ou en dehors des horaires scolaires.

L’élève s’inscrit auprès du Service psycho-social et d'accompagnement scolaires (SePAS) pour chaque cours d’appui séparément moyennant un formulaire disponible auprès du secrétariat du lycée.

Activités et classes spéciales visant à prévenir l’exclusion scolaire

Un lycée peut organiser des activités spécifiques ainsi que des classes spéciales visant à prévenir l’exclusion scolaire. L’organisation des activités et des classes spéciales diffère selon les lycées, en fonction des besoins constatés.

Les activités proposées peuvent consister en :

  • l’encadrement d’élèves pendant les heures de classe, soit dans leur classe normale soit dans des cours ou accompagnements spécifiques ;
  • des activités d’encadrement en dehors des heures de classe, y compris pendant les vacances scolaires, avec notamment des activités d’aide aux devoirs à domicile et de préparation de cours et des devoirs en classe ;
  • le suivi de l’apprentissage et de la progression scolaire de l’élève par une prise en charge individualisée.

De même, des classes spéciales avec des horaires, programmes et méthodes pédagogiques adaptés peuvent être organisées notamment pour :

  • regrouper des élèves d’un même niveau scolaire qui se sont trouvés en situation d’échec ;
  • regrouper des élèves temporairement éloignés de leurs classes pour pallier leurs problèmes de comportement ou d’intégration.

Cours de rattrapage (CePAS)

Organisation des cours de rattrapage

Chaque année, le Centre psycho-social et d’accompagnement scolaires (CePAS) organise en été des cours de rattrapage (gratuits) pour les élèves de l'enseignement secondaire et de l'enseignement secondaire technique de la Ville de Luxembourg.

Ces cours ont lieu environ 2 semaines avant la rentrée scolaire et la date des ajournements (à la mi-septembre). Ils se déroulent chaque année dans un lycée différent de Luxembourg-Ville.

A la mi-août, les élèves concernés de tous les lycées sont informés par courrier / par voie de presse des lieux et dates des cours de rattrapage, ainsi que des matières enseignées.

Modalités de l’inscription

Le formulaire d'inscription est à retirer au secrétariat de l'établissement que l'élève fréquente et doit être renvoyé par courrier au CePAS pour la fin du mois de juillet (la date exacte de remise du dossier figure sur le formulaire d'inscription). Devront également figurer dans la demande d’inscription le programme d'ajournement ou de la matière à réviser.

Classes adaptées / "Classes jeunes adultes"

Spécificité des "Classes jeunes adultes"

Proposé à l'Ecole de commerce et de gestion (ECG), l'objectif du projet "Classes jeunes adultes" est d'offrir à des élèves de moins de 18 ans en situation d'échec ou de reconversion la possibilité d'obtenir leur diplôme de fin d’études ainsi qu’une réorientation vers la vie active.

Il s'agit de cours du jour correspondant aux classes de 11e et 12e du régime technique, division administrative et commerciale. Les élèves peuvent provenir de :

  • l'enseignement secondaire classique (situation d'échec ou de réorientation en classes de 4e, 3e, 2e ou 1e) ;
  • l'enseignement secondaire technique (situation d'échec ou de réorientation en classes de 11e, 12e ou 13e) ;
  • de l'enseignement à l’étranger.

En fonction de leur niveau, ils peuvent être intégrés en 11e ou 12e de l'enseignement secondaire technique (EST). En cas de besoin, l’élève peut bénéficier d’un rattrapage individuel des matières qu’il n’a pas encore étudiées auparavant (3 heures de cours d’appui par semaine).

Eléments du dossier d’inscription

Les candidats sont admis sur dossier. En plus de la fiche d'inscription pour les cours du jour ou les cours du soir dûment remplie, ils devront faire parvenir au LTECG par voie postale les documents suivants :

  • copie des bulletins de l’année ;
  • fiche de départ de l’ancien lycée ;
  • copie de la carte d’identité / passeport ;
  • photo d’identité ;
  • éventuellement copie de l’avis d’orientation de fin de 9e.

Les délais d’inscription sont les mêmes que pour les classes de l’enseignement secondaire technique, le dépôt du dossier se faisant au plus tard à la mi-juillet.

Admission conditionnelle

Les élèves sont admis à condition de respecter une charte : ils doivent signer une "convention pédagogique" dans laquelle ils s’engagent à fournir les efforts nécessaires en vue de réussir l’année scolaire. Au bout de 3 mois (et selon le cas de figure, tous les trimestres par la suite), le jury d’enseignants qui a validé l’admission peut décider de mettre fin à la convention, par exemple suite à de mauvais résultats.

Service de détection et d’intervention précoces (SDIP)

En cas de troubles psychiques ou de difficultés d’ordre psychiatrique, les élèves sont orientés vers le SDIP par les lycées, sous réserve de l’accord des parents ou de l’adolescent majeur. L’entrevue avec le SDIP peut aussi être demandée directement par les parents ou par l’élève concerné lui-même.

Tout au long du processus diagnostique et thérapeutique, le SDIP travaille en étroite collaboration avec le Service psycho-social et d'accompagnement scolaires (SePAS) du lycée que fréquente l’élève. Les modalités d’accompagnement par le SDIP, et, le cas échéant, de la réintégration scolaire de l’élève, sont déterminées en collaboration avec la direction du lycée.

Le SDIP aide les élèves concernés en leur proposant des activités thérapeutiques adaptées et en débutant une prise en charge psychologique, tout en leur permettant de poursuivre leurs activités scolaires, professionnelles et sociales.

Assistance en classe pour les élèves à besoins éducatifs spécifiques

Les parents ou le lycée font une demande d’assistance par l’équipe multiprofessionnelle auprès de la commission médico-psycho-pédagogique nationale (CMPPN). Souvent la prise en charge est déjà assurée depuis la scolarisation à l’enseignement fondamental ; la continuation de l’assistance doit être confirmée par la CMPPN lors du passage de l’enseignement fondamental à l’enseignement postprimaire.

Organismes de contact

Double click pour activer la carte
Double click pour activer la carte
Double click pour activer la carte
Double click pour activer la carte
Dernière modification le