Couvrir les risques de change par l'achat ou la vente d'options (Call / Put)

Dernière mise à jour de cette page le 08-01-2013

L’option de change est un contrat entre 2 parties qui a pour objectif de couvrir l’entreprise contre le risque d'une évolution défavorable d'une devise par rapport à une autre. Ce contrat se fait généralement de gré à gré et fixe le taux minimum ou maximum de change d'une transaction future.

Elle donne le droit à l'acheteur (mais non l’obligation) de changer (acheter ou vendre) un certain montant à un taux de change fixé pendant une période ou à une date précise. Pour ce droit d’exécution, l’acheteur paiera lors de la conclusion de la transaction une prime au vendeur.

Selon l'évolution du taux de change, l’entreprise acheteuse peut choisir d'exercer ou de ne pas exercer cette option à la date d’exercice déterminée, et garde par ce moyen la possibilité de participer à une évolution positive.

Personnes concernées

Est visée l’entreprise de moyenne ou grande taille, qui souhaite limiter le risque de variation future du taux de change résultant des opérations internationales en devises étrangères, comme p.ex. :

  • les exportations de biens (matières premières, produits semi-finis, marchandises) et services à des clients qui paient dans une devise autre que l’euro ;
  • les importations de biens et services de fournisseurs qui n’acceptent pas l’euro en tant que moyen de paiement ;
  • l’achat de matériel de production auprès d’un fournisseur étranger qui désire être payé dans une devise autre que l’euro.

Conditions préalables

Présentation de la demande

Explication des opérations financières sous-jacentes à la banque.

Garanties

Certaines opérations de couverture de change représentent un risque crédit pour les banques, les amenant à analyser l’entreprise demandeuse et à présenter le dossier au comité crédit. Il n’est cependant pas usuel que la banque exige des garanties réelles pour ce type d’opérations.

Modalités pratiques

Application

Montant

Vu les coûts et la complexité des options de change, un montant minimum est fortement recommandé.

Durée

  • court à moyen terme ;
  • durée de vie varie de quelques jours jusqu’à quelques années ;
  • exécution pendant une période (option américaine) ou à une date précise (option européenne).

Prime / Marge

La prime d’une option de change à payer par l’acheteur se compose de plusieurs paramètres, à savoir :

  • le taux de change couvert par l’option ;
  • le taux d’intérêt du marché du jour ;
  • la volatilité du sous-jacent ;
  • la durée.

La prime se paye toujours lors de la conclusion du contrat et est en aucun cas récupérable par l’acheteur.

Paiement d'une soulte ou différentiel

A la date d’exercice de l’option de change, l’acheteur a la possibilité d’exercer l’option ou de la laisser expirer :

  • l’acheteur de l’option de change qui devra payer une facture en devise (importation) va exercer son droit, si le taux de change de la monnaie nationale s’est déprécié par rapport à la monnaie étrangère dans laquelle la facture sera à payer ;
  • l’acheteur de l’option de change qui attendra de recevoir une devise par le règlement d’une facture client (exportation) va exercer son droit, si le taux de change de la monnaie nationale s’est revalorisé par rapport à la monnaie étrangère dans laquelle la facture sera à payer.

En cas d’exercice de l’option, le vendeur de l'option ne doit payer à l'acheteur de l'option que la différence entre le taux d'intérêt de référence et le taux d'intérêt d'exercice.

Délais de mise en place

Les délais d’instruction et de traitement des dossiers dépendent de la complexité, de l’importance et de l’urgence du dossier.

Avantages,  inconvénients et risques

Avantages

  • protection des entreprises importatrices (exportatrices) contre une dépréciation (revalorisation) trop importante de la monnaie nationale par la garantie d’un taux minimal (maximal) ;
  • possibilité d’inverser la transaction à tout moment suite à un marché très liquide ;
  • utilisation de l’option américaine si la date de paiement ou de réception n’est pas connue d’avance ;
  • budgétisation plus facile car les montants minimaux (maximaux) à recevoir ou à payer sont certains ;
  • administration simple, comptabilisation hors bilan pour l'entreprise.

Inconvénients

  • coût de la prime assez élevé en cas de fluctuations importantes ou de longue durée ;
  • coût d’opportunité en cas d'annulation de l’option en vue d’un nouvel achat plus intéressant.

Risque

Le risque lié à une option sur taux d’intérêt pour un acheteur est limité à la prime.