Demande d’octroi de chômage partiel en cas de force majeure pour inondations

Dernière modification le 23.07.2021

Suite aux fortes précipitations des 14 et 15 juillet 2021 qui ont entraîné des inondations sur l’ensemble du territoire et leurs conséquences sur l’activité professionnelle, le Gouvernement a décidé que le régime de chômage partiel en cas de force majeure pourra exceptionnellement être appliqué à toutes les entreprises situées au Luxembourg concernées par les inondations et qui :

  • rencontrent des difficultés économiques ; ou
  • sont dans l’impossibilité de continuer leur activité habituelle. 

Pendant la période de chômage partiel, l'État rembourse à l'entreprise 80 % des salaires normalement perçus par les salariés concernés pendant les heures chômées. Cependant, l’indemnité de compensation doit au moins correspondre au montant du salaire social minimum pour salariés non qualifiés. 

Le remboursement est limité à 250 % du salaire social minimum. L'entreprise reste redevable des charges sociales et des salaires se rapportant aux heures travaillées.

L'entreprise qui recourt au chômage partiel en cas de force majeure s'engage à ne pas licencier de salariés pour raisons économiques.

Cette démarche s’adresse uniquement aux entreprises touchées par les inondations des 14 et 15 juillet 2021. Si l’entreprise a été touchée par d’autres intempéries (conformément aux articles relatifs au chômage involontaire dû aux intempéries - Art. L.531-1 – L.531-5 du Code du travail) au cours du mois de juillet, elle doit introduire une demande de chômage involontaire dû aux intempéries classique auprès de l’Agence pour le développement de l’emploi (ADEM).

Personnes concernées

Entreprises concernées

La demande d’octroi de chômage partiel en cas de force majeure peut être demandée par les entreprises qui, suite aux inondations des 14 et 15 juillet 2021 :

  • rencontrent des difficultés économiques ; ou
  • ont une activité sensiblement réduite ; ou
  • ont une activité totalement interrompue.

Les raisons peuvent être diverses, notamment la destruction ou l’endommagement du matériel productif, des stocks, du local d’exploitation et/ou de production.

Les entreprises qui sont dans l’impossibilité d’accéder à leur local d’exploitation et/ou de production suite à une destruction ou détérioration des voies d’accès sont également éligibles.

Important : toutes les entreprises des secteurs du bâtiment et du génie civil ainsi que des branches artisanales connexes, dont l'activité normale se déroule sur les chantiers, et qui se trouvent dans l'impossibilité d'exercer leur activité pour cause d'intempéries, ne sont pas concernées par cette mesure : elles peuvent profiter du chômage dû aux intempéries, dont les explications sont disponibles sur cette page.

Salariés concernés

Le régime du chômage partiel en cas de force majeure peut s’appliquer pour les salariés (en CDI et en CDD) dont le lieu de travail se situe au Luxembourg et qui :

  • ne sont pas couverts par un certificat d’incapacité de travail ; et
  • ne peuvent plus du tout être occupés ou ne peuvent plus être occupés à temps complet lorsque l’entreprise ne peut plus assurer un fonctionnement normal de son activité.

Le chômage partiel n'est ni applicable aux apprentis, ni aux travailleurs intérimaires, ni aux salariés en préavis.

Conditions préalables

Afin de bénéficier du chômage en cas de force majeure pour inondations, l’entreprise doit :

  • être établie au Luxembourg ;
  • disposer, le cas échéant, d'une autorisation d'établissement octroyée par l'autorité compétente ;
  • subir les conséquences économiques ou juridiques d'un événement externe à l'entreprise qui rend impossible la continuation de l'activité économique habituelle, sans que la survenance de cet événement ne puisse lui être attribuée : dans le cas présent, les inondations des 14 et 15 juillet 2021 ;
  • s'engager à ne licencier aucun salarié pour raisons économiques.

Si l’entreprise a été touchée par d’autres intempéries (conformément aux articles  relatifs au chômage involontaire dû aux intempéries - Art. L.531-1 – L.531-5 du Code du travail) au cours du mois de juillet, elle doit introduire une demande de chômage involontaire dû aux intempéries classique auprès de l’Agence pour le développement de l’emploi (ADEM).

Démarches préalables

Avant d'introduire une demande via MyGuichet.lu, l'employeur est tenu de confirmer, au moyen de la déclaration prévue à cet effet pour entreprises avec ou sans délégation du personnel, que les salariés respectivement la délégation du personnel et, le cas échéant, les organisations syndicales (en cas de convention collective) ont été informés de la demande de chômage partiel.

Délais

La date limite de transmission d'une demande de chômage partiel en raison des inondations est fixée au 31 juillet 2021 inclus.

Les demandes transmises après la date limite de transmission seront refusées.

Le bénéfice du chômage partiel ne peut en aucun cas être accordé rétroactivement.

Modalités pratiques

Introduction de la demande

L'entreprise, ou son mandataire (par exemple : une fiduciaire), introduit la demande à travers un assistant en ligne disponible sur leur espace professionnel de MyGuichet.lu. La personne qui introduit la demande a besoin :

  • d’un produit LuxTrust (par exemple : Token, Smartcard ou Signing Stick) ; ou
  • d'une carte d’identité électronique (eID).

Au moment de sa demande, le déclarant doit indiquer plusieurs informations comme :

  • les coordonnées de l’entreprise ;
  • les coordonnées du demandeur et s’il est ou non le représentant légal de l’entreprise.

Comment utiliser MyGuichet.lu ?

3 cas de figures se présentent :

  • La personne qui introduit la demande est un nouvel utilisateur sur MyGuichet.lu et ne dispose donc pas encore d’espace personnel :

La création de l’espace se fait en 2 étapes :

  1. Enregistrement de l’utilisateur.
  2. Création de l’espace professionnel.

Un tutoriel sous forme vidéo ou forme PDF vous guide.

  • La personne qui introduit la demande est un utilisateur de MyGuichet.lu et dispose d’un espace privé : elle doit créer un nouvel espace professionnel.

Un tutoriel sous forme vidéo ou forme PDF vous guide.

  • La personne qui introduit la demande dispose déjà d’un espace professionnel pour l’entreprise : l'espace professionnel existant peut être utilisé.

Consultez l’aide MyGuichet.lu.  

Pièces justificatives

Le demandeur doit joindre à sa demande :

  • une preuve du sinistre (photo du local, etc.) ;
  • un relevé d’identité bancaire (RIB) ;
  • une preuve de l’identité du représentant légal si :
    • le déclarant n’est pas le responsable de l’entreprise ; et
    • le responsable n’a pas de numéro d’identification national (matricule à 13 chiffres).

Recevabilité de la demande

Le Comité de conjoncture vérifie :

  • l'existence de l'événement externe que l'entreprise déclare avoir subi ; et
  • si cet événement est imputable ou non à l'entreprise ; et
  • si l'entreprise se trouve effectivement dans l'impossibilité d'exercer son activité habituelle.

Il transmet ensuite son avis au Conseil de gouvernement qui décide d'autoriser ou non le recours au chômage partiel.

Le Comité de conjoncture envoie un e-mail d’information à la société pour lui communiquer que le courrier d’acceptation ou de refus peut être consulté dans son espace professionnel sur MyGuichet.lu.

Montant de l’indemnité

Le versement des indemnités de chômage partiel se fait sur base d’un décompte.

Pendant la période de chômage partiel, l'État rembourse à l'employeur l’indemnité de compensation qui correspond à 80 % du salaire horaire normal du salarié.

Le remboursement est limité à 250 % du salaire social minimum pour les salariés non qualifiés âgés de 18 ans ou plus. Cette indemnité de compensation ne peut cependant être inférieure au montant du salaire social minimum pour salariés non qualifiés, auquel cas celui-ci s'y substitue.

Toutefois les demandes introduites par des entreprises qui, en vertu d’un contrat d’assurance conclu auprès d’une compagnie d’assurances sont couvertes pour les heures de travail perdues en raison des inondations, ne sont pas éligibles et ne donnent pas droit à remboursement à charge du Fonds pour l’emploi

Introduction du décompte

Les entreprises doivent remplir la démarche en ligne sur MyGuichet.lu afin que l'Agence pour le développement de l'emploi (ADEM) puisse établir un décompte.

Le déclarant a également la possibilité de télécharger une liste XML avant d'entamer la démarche sur MyGuichet.lu.

En pratique, l’employeur ou son mandataire reçoit, pour chaque mois de chômage partiel, un e-mail/courrier de la part de l’ADEM qui l’invite à remplir le formulaire en ligne.

Sur ce formulaire, seuls les noms et matricules des salariés concernés sont à renseigner. L’ADEM recevra les autres données nécessaires de la part du Centre commun de la Sécurité sociale.

Le décompte, accompagné des décomptes mensuels individuels (fiches individuelles), est à introduire auprès de l’ADEM, sous peine de forclusion, dans les 2 mois suivant le mois de survenance du chômage partiel.

Sanctions

Les subventions accordées sur base de déclarations erronées sont à restituer.

Les subventions accordées sur base de déclarations délibérément fausses, et dès qu’il y a un manquement délibéré dans le versement des indemnités de compensation à un ou plusieurs salariés concernés ou que des subventions ont servi à des fins autres que le paiement des salaires, sont à restituer. Le bénéficiaire doit restituer la totalité des sommes perçues sur base de l’ensemble des demandes introduites et le bénéfice du chômage partiel est retiré avec effet immédiat à l’entreprise concernée.

Ces infractions sont punies d’une amende de 251 à 5.000 euros.

Services en ligne / Formulaires

Demande de chômage partiel en cas de force majeure pour inondations

Les informations qui vous concernent recueillies sur ce formulaire font l’objet d’un traitement par l’administration concernée afin de mener à bien votre demande.

Ces informations sont conservées pour la durée nécessaire par l’administration à la réalisation de la finalité du traitement

Les destinataires de vos données sont les administrations compétentes dans le cadre du traitement de votre demande. Veuillez-vous adresser à l’administration concernée par votre demande pour connaître les destinataires des données figurant sur ce formulaire. Conformément au règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et le cas échéant d’effacement des informations vous concernant. Vous disposez également du droit de retirer votre consentement à tout moment.

En outre et excepté le cas où le traitement de vos données présente un caractère obligatoire, vous pouvez, pour des motifs légitimes, vous y opposer.

Si vous souhaitez exercer ces droits et/ou obtenir communication de vos informations, veuillez-vous adresser à l’administration concernée suivant les coordonnées indiquées dans le formulaire. Vous avez également la possibilité d’introduire une réclamation auprès de la Commission nationale pour la protection des données ayant son siège à 15, boulevard du Jazz L-4370 Belvaux.

En poursuivant votre démarche, vous acceptez que vos données personnelles soient traitées dans le cadre de votre demande.

ADEM : Décompte pour le chômage partiel

Les informations qui vous concernent recueillies sur ce formulaire font l’objet d’un traitement par l’administration concernée afin de mener à bien votre demande.

Ces informations sont conservées pour la durée nécessaire par l’administration à la réalisation de la finalité du traitement

Les destinataires de vos données sont les administrations compétentes dans le cadre du traitement de votre demande. Veuillez-vous adresser à l’administration concernée par votre demande pour connaître les destinataires des données figurant sur ce formulaire. Conformément au règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et le cas échéant d’effacement des informations vous concernant. Vous disposez également du droit de retirer votre consentement à tout moment.

En outre et excepté le cas où le traitement de vos données présente un caractère obligatoire, vous pouvez, pour des motifs légitimes, vous y opposer.

Si vous souhaitez exercer ces droits et/ou obtenir communication de vos informations, veuillez-vous adresser à l’administration concernée suivant les coordonnées indiquées dans le formulaire. Vous avez également la possibilité d’introduire une réclamation auprès de la Commission nationale pour la protection des données ayant son siège à 15, boulevard du Jazz L-4370 Belvaux.

En poursuivant votre démarche, vous acceptez que vos données personnelles soient traitées dans le cadre de votre demande.

Déclaration de la délégation du personnel certifiant avoir été informée de la demande de chômage partiel (si une délégation de personnel existe)

Les informations qui vous concernent recueillies sur ce formulaire font l’objet d’un traitement par l’administration concernée afin de mener à bien votre demande.

Ces informations sont conservées pour la durée nécessaire par l’administration à la réalisation de la finalité du traitement

Les destinataires de vos données sont les administrations compétentes dans le cadre du traitement de votre demande. Veuillez-vous adresser à l’administration concernée par votre demande pour connaître les destinataires des données figurant sur ce formulaire. Conformément au règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et le cas échéant d’effacement des informations vous concernant. Vous disposez également du droit de retirer votre consentement à tout moment.

En outre et excepté le cas où le traitement de vos données présente un caractère obligatoire, vous pouvez, pour des motifs légitimes, vous y opposer.

Si vous souhaitez exercer ces droits et/ou obtenir communication de vos informations, veuillez-vous adresser à l’administration concernée suivant les coordonnées indiquées dans le formulaire. Vous avez également la possibilité d’introduire une réclamation auprès de la Commission nationale pour la protection des données ayant son siège à 15, boulevard du Jazz L-4370 Belvaux.

En poursuivant votre démarche, vous acceptez que vos données personnelles soient traitées dans le cadre de votre demande.

Déclaration d’information signée par chaque salarié concerné par le chômage partiel (s'il n'existe pas de délégation du personnel)

Les informations qui vous concernent recueillies sur ce formulaire font l’objet d’un traitement par l’administration concernée afin de mener à bien votre demande.

Ces informations sont conservées pour la durée nécessaire par l’administration à la réalisation de la finalité du traitement

Les destinataires de vos données sont les administrations compétentes dans le cadre du traitement de votre demande. Veuillez-vous adresser à l’administration concernée par votre demande pour connaître les destinataires des données figurant sur ce formulaire. Conformément au règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et le cas échéant d’effacement des informations vous concernant. Vous disposez également du droit de retirer votre consentement à tout moment.

En outre et excepté le cas où le traitement de vos données présente un caractère obligatoire, vous pouvez, pour des motifs légitimes, vous y opposer.

Si vous souhaitez exercer ces droits et/ou obtenir communication de vos informations, veuillez-vous adresser à l’administration concernée suivant les coordonnées indiquées dans le formulaire. Vous avez également la possibilité d’introduire une réclamation auprès de la Commission nationale pour la protection des données ayant son siège à 15, boulevard du Jazz L-4370 Belvaux.

En poursuivant votre démarche, vous acceptez que vos données personnelles soient traitées dans le cadre de votre demande.

Organismes de contact

Votre avis nous intéresse

Quelle note donneriez-vous au contenu de cette page ?

Dernière modification le