Payer par carte de crédit ou par carte de paiement

Il existe 2 types de cartes de paiement : les cartes de débit (type Maestro) et les cartes de crédit (comme la carte Visa ou Mastercard).

La carte de débit est une carte délivrée par un établissement dit émetteur (généralement une banque) à son client dit adhérent, et permettant à ce dernier de payer ses dépenses (p.ex. dans un commerce) ou de retirer de l’argent auprès d’un guichet automatique par le débit immédiat de son compte bancaire. Le paiement et le retrait par carte sont garantis par l'établissement émetteur, jusqu'à concurrence d'un montant déterminé d’avance.

La carte de crédit est un terme générique courant, englobant toute carte de paiement ou de crédit proprement dite. Elle permet à l’adhérent de payer ses dépenses ou de retirer de l’argent par le débit de son compte bancaire en fin de mois. Au sens strict, il s’agit d’une carte ouvrant à l’adhérent le bénéfice d'un crédit pour un montant déterminé par l’émetteur. Le remboursement peut être reporté et se faire en tranche, moyennant le paiement d’un taux d’intérêt.

Objet : les cartes de paiement permettent le règlement (paiement) de toutes sortes d’achats et de factures se rapportant à la gestion journalière de l’entreprise. Ne sont en principe pas payables par cartes de paiement : les biens immobiliers, importants investissements en machines et outils de production, tout achat dont le montant dépasse un certain montant fixé par la banque.

Personnes concernées

Accessible aux indépendants et à toutes entreprises, le règlement par carte de paiement s’applique en cas de :

  • frais liés aux moyens de transport (carburant, péage, entretiens, pneus, etc.) ;
  • frais de voyage et de représentation (tickets de train, vols, location de voitures, hôtel, cadeaux, etc.) ;
  • frais liés à la consommation alimentaire (restaurant, supermarchés, etc.) ;
  • frais de gestion journalière (achats de petit outillage, etc.).

Conditions préalables

Pour l’entreprise en tant que titulaire d’une carte

  • le détenteur d’une carte de paiement ou bien son employeur au nom duquel la carte est émise, ainsi que le commerçant doivent disposer d’un compte bancaire ;
  • le commerçant doit accepter les cartes de paiement comme moyens de paiement ;
  • le détenteur d’une carte de paiement doit connaître son code secret de validation ;
  • le compte bancaire du détenteur de la carte de paiement ou bien de son employeur au nom duquel la carte est émise, doit être approvisionné ou disposer d’une ligne de crédit suffisante pour permettre l’exécution du paiement.

Pour l’entreprise acceptant le règlement par carte de paiement

  • matériel informatique pour accepter les paiements par cartes ;
  • contrat avec un organisme de transferts électroniques (p.ex. Cetrel).

Modalités pratiques

Application

Frais

Cotisation en fonction de différents critères dont p.ex. la banque, le type de cartes, les services offerts par la carte etc.

Limite

Les cartes de débit sont normalement associées à une limite d’utilisation variant selon la banque et la qualité du client. Pour un nouveau client, la plupart des banques luxembourgeoises offrent une solution de carte de débit sans ligne de crédit.

Les cartes de crédit sont normalement associées à une limite d’utilisation et à une ligne de crédit variant selon la banque et la qualité du client. Dans certains cas, plusieurs cartes de crédit d’une société peuvent être associées à une seule limite qui peut alors être beaucoup plus importante. Cette formule est généralement à éviter pour des raisons de sécurité.

Validité

Les cartes de paiement ont généralement une durée de validité de 2 à 3 ans et sont automatiquement renouvelées avant l’échéance.

Délais de paiement

Pour une carte de paiement, le retrait se fait quasi instantanément sur le compte courant.

Lors de l’utilisation d’une carte de crédit, le débit équivalent à la somme des achats réalisés pendant un mois peut être différé le mois d’après ou peut être échelonné (prélèvement automatique à la fin du mois de 10% de la somme des achats ou remboursement selon les modalités prévues entre la banque et le client).

Avantages,  inconvénients et risques

Avantages

Pour l’entreprise en tant que titulaire d’une carte de paiement :

  • utilisation facile (carte et code/signature) ;
  • retrait des espèces aux distributeurs ;
  • utilisation comme instrument de crédit vu que le montant ne sera débité que le mois suivant le paiement (carte de crédit);
  • utilisation comme instrument de caution, notamment vis-à-vis des réseaux de location de véhicules automoteurs ;
  • tenue de comptabilité, justification et suivi des dépenses facilitées par les relevés mensuels envoyés par la banque.

Pour l’entreprise acceptant le règlement par carte de paiement :

  • simplification des enregistrements comptables ;
  • crédit immédiat après réception de la facture à la banque ;
  • allégement de l’aspect financier de la vente : pas de règlement en espèces ni remise de chèques à l’encaissement ;
  • réduction des risques et aléas inhérents au paiement par chèque et réduction des problèmes de sécurité lors de la manipulation et du transport des billets ;
  • facilité de paiement et de crédit offerte au titulaire d'une carte.

Inconvénients

Pour l’entreprise en tant que titulaire d’une carte de paiement :

  • incitation à l’achat pouvant entraîner une situation de surendettement.

Pour l’entreprise acceptant le règlement par carte de paiement :

  • frais élevés selon les différents pays, respectivement selon la société de cartes de paiement.

Risques

Pour l’entreprise en tant que titulaire d’une carte de paiement :

  • perte ou vol de la carte.

Pour l’entreprise acceptant le règlement par carte de paiement :

  • falsification de cartes de paiement.
Dernière modification le