Demande de chômage partiel en raison du coronavirus : formulaire spécifique à utiliser

Votre activité est en recul en raison de l'épidémie du coronavirus et vous craignez de devoir licencier des salariés ?

Sachez que le régime du chômage partiel pour cas de force majeure peut s'appliquer pour les salariés :

  • qui n'ont pas de certificat d'incapacité de travail ;
  • que vous ne pouvez plus occuper à temps plein ou plus du tout occuper :
    • car votre fournisseur ne peut plus vous livrer en matières premières pour des raisons dues au coronavirus, ou ;
    • en cas de recul important de la demande des clients due au coronavirus, ou ;
    • si votre entreprise ne peut plus tourner à régime normal ou que un ou plusieurs départements se trouvent complètement à l'arrêt en raison d'absences de personnel dues à des décisions externes liées au coronavirus.

En cas d'accord, le Fonds pour l'emploi peut alors prendre en charge 80 % du salaire normal (plafonné à 250 % du salaire social minimum pour un salarié non qualifié) pendant au plus 1.022 heures par salarié.

 

Face à l'ampleur de la menace du COVID-19 et des répercussions tangibles sur la vie des entreprises et de leurs salariés, le gouvernement luxembourgeois a décidé un régime au chômage partiel "cas de force majeure / coronavirus" avec une procédure accélérée pour l’ensemble des entreprises luxembourgeoises impactées le coronavirus.

Un système en ligne pour demander le remboursement des heures chômées dans le cadre du chômage partiel est en cours de développement et sera disponible dans les prochains jours sur le site de l'ADEM ainsi que sur Guichet.lu. Nous allons vous tenir informé quand le nouveau formulaire est disponible.

Plus d'informations sur le chômage partiel pour cas de force majeure peuvent être retrouvées dans notre texte explicatif.

Retrouvez également sur gouvernement.lu une FAQ sur les impacts du coronavirus sur les entreprises luxembourgeoises.

 

Dernière modification le 

Dernières actualités