Citoyens Entreprises

Retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne

Suite à la finalisation de toutes les procédures nécessaires à la ratification de l'accord de retrait, le Royaume-Uni quitte l'Union européenne (UE) le 31 janvier 2020 à minuit (heure de Luxembourg). A partir du 1er février 2020 commence alors une période de transition qui va durer au moins jusqu’au 31 décembre 2020.

La période de transition pourra être prolongée une fois pour une durée maximale d'un à deux ans, par une décision prise conjointement par l’UE et le Royaume-Uni avant le 1er juillet 2020.

Jusqu’à la fin de la période de transition, rien ne changera pour les citoyens et les entreprises, tant dans l'UE qu'au Royaume-Uni. L’Accord de retrait :

  • préserve le droit de séjourner et de poursuivre leurs activités actuelles des citoyens de l'Union au Royaume-Uni, et des ressortissants du Royaume-Uni dans les pays de l'UE ;
  • garantit la continuation des échanges économiques et commerciaux comme auparavant. Le Royaume-Uni ne sera plus représenté au sein des institutions et autres organes de l'UE, mais le droit de l'Union continuera de s'appliquer au Royaume-Uni et sur son territoire jusqu'à la fin de la période de transition.

L’Union européenne et le Royaume-Uni vont maintenant négocier leurs relations futures. Ce cadre futur, dont les dispositions ne sont pas encore connues, s’appliquera aux particuliers et aux entreprises après l’expiration de la période de transition.

Des informations plus détaillées sur les droits des citoyens après le retrait sont disponibles sur ce site. Ces informations seront complétées au cours des semaines à venir.

Dernière modification le 

Dernières actualités