Citoyens

Maintien de l'indemnité de préretraite en cas de reprise d'activité dans un secteur essentiel

Coronavirus / Covid-19

Pendant la durée de l’état de crise liée au Covid-19, le Gouvernement a décidé de maintenir temporairement l’indemnité de préretraite en cas de reprise de l’activité dans les activités essentielles déterminées par le Gouvernement.

Cette reprise d’activité doit avoir lieu dans le cadre d'un accord conclu entre :

  • un employeur actif dans une ou plusieurs activités essentielles déterminées par le Gouvernement ;
  • un de ses salariés indemnisés en préretraite.

L'employeur doit communiquer la liste des salariés concernés au ministère du Travail, de l'Emploi et de l'Economie sociale et solidaire.

En ce qui concerne le salarié en préretraite, le salaire perçu pendant la période de crise est neutralisé par rapport au calcul de son revenu accessoire annuel.

Pour rappel, le salarié qui reprend son activité perd en principe le droit à l’indemnité de préretraite si cette reprise d’activité lui rapporte un revenu qui, sur une année civile, dépasse par mois la moitié du salaire social minimum applicable au salarié concerné.

Dernière modification le 

Dernières actualités