Citoyens

[Mise à jour le 3 août 2021] Mesures concernant l'entrée sur le territoire des ressortissants de pays tiers

Coronavirus / COVID-19

En raison de la pandémie causée par la COVID-19, les restrictions temporaires concernant l’entrée sur le territoire du Luxembourg des ressortissants de pays tiers sont prolongées jusqu’au 30 septembre 2021 inclus.

Par ailleurs, vu la situation sanitaire au niveau national et au niveau européen, de nouvelles mesures sont applicables depuis le 26 juillet 2021 pour les déplacements par voie aérienne à destination du Luxembourg.

Personnes autorisées à entrer au Luxembourg

Les citoyens de l’Union européenne (UE) et des pays associés à l’espace Schengen, ainsi que les membres de leur famille issus de ces territoires (UE et espace Schengen) peuvent entrer librement sur le territoire du Luxembourg. En cas de déplacement au Luxembourg par transport aérien, les personnes concernées sont toutefois soumises à l'obligation de test préalable (voir "Déplacement par transport aérien à destination de Luxembourg").

Sont également autorisées à entrer sur le territoire du Luxembourg, les catégories de ressortissants de pays tiers suivantes :

  1. les ressortissants de pays tiers qui possèdent le statut de résident de longue durée ainsi que toute autre personne disposant d’un droit de séjour ou titulaire d’un visa national de longue durée d’un des États membres de l’UE et des pays associés à l’espace Schengen ;
  2. les professionnels de santé, les chercheurs dans le domaine de la santé et les professionnels des soins pour personnes âgées ;
  3. les travailleurs frontaliers ;
  4. les travailleurs saisonniers dans le domaine agricole ;
  5. les personnes occupées dans le secteur des transports ;
  6. les membres du corps diplomatique, le personnel des organisations internationales et les personnes invitées par ces organisations internationales dont la présence physique est requise pour le bon fonctionnement de ces organisations, le personnel militaire, le personnel du domaine de la coopération au développement et de l’aide humanitaire, et le personnel de protection civile dans l’exercice de leurs fonctions respectives ;
  7. les passagers en transit ;
  8. les passagers voyageant pour des raisons familiales urgentes et dûment justifiées ;
  9. les marins ;
  10. les personnes désirant solliciter la protection internationale au Luxembourg ou pour d’autres raisons humanitaires ;
  11. les ressortissants de pays tiers voyageant à des fins d’études ;
  12. les travailleurs de pays tiers hautement qualifiés si leur emploi est nécessaire d’un point de vue économique et que leur travail ne peut être reporté ou effectué depuis l’étranger.

Pour les catégories de voyageurs 8, 11 et 12, une demande expresse est à adresser par e-mail (service.visas@mae.etat.lu) au Bureau des passeports, visas et légalisations (BPVL), en vue de l’émission d’une attestation spécifique.

Pour toute information complémentaire à ce sujet, les ressortissants tiers peuvent contacter :

  • le BPVL par :
  • l’ambassade du Grand-Duché de Luxembourg dans leur pays de résidence.

Actuellement, sont également autorisés à entrer sur le territoire du Luxembourg, et exemptés de ces restrictions de voyage, les ressortissants de pays tiers ayant leur résidence dans un des pays ou régions administratives spéciales ou entités suivants :

  • Albanie ;
  • Arabie saoudite ;
  • Arménie ;
  • Australie ;
  • Azerbaïdjan ;
  • Bosnie-Herzégovine ;
  • Brunei Darussalam ;
  • Canada ;
  • Chine (sous réserve de réciprocité au niveau de l’UE) ;
  • Corée du Sud ;
  • États-Unis d’Amérique ;
  • Israël ;
  • Japon ;
  • Jordanie ;
  • Kosovo ;
  • Liban ;
  • Monténégro ;
  • Nouvelle-Zélande ;
  • Qatar ;
  • Région administrative spéciale de Hong Kong ;
  • Région administrative spéciale de Macao ;
  • République de Macédoine du Nord ;
  • République de Moldavie ;
  • Serbie ;
  • Singapour ;
  • Taïwan .
  • Ukraine.

Les ressortissants de pays tiers ayant leur résidence dans un pays qui ne figure pas dans la liste ci-dessus ne sont pas autorisés à entrer sur le territoire du Luxembourg.

Les voyageurs de pays mentionnés dans les listes ci-dessus devront être en possession de documents officiels qui prouvent leur résidence dans l'un de ces pays (titre de séjour, certificat de résidence, permis de travail, etc.). Ces documents doivent être accompagnés d'une traduction, si nécessaire, dans l'une des langues administratives du Luxembourg (luxembourgeois, allemand ou français) ou en anglais.

Séjour en Inde

Toute personne, à partir de l'âge de 12 ans, ayant séjourné en Inde dans les 14 jours précédant son arrivée sur le territoire luxembourgeois, indépendamment :

  • de sa nationalité ;
  • de la durée du séjour en Inde et au Luxembourg ;
  • du moyen de transport utilisé pour se rendre au Luxembourg ;

doit se soumettre dans les plus brefs délais à un test COVID-19 (méthodes PCR, TMA ou LAMP) en indiquant au laboratoire d’analyses médicales qu’elle a séjourné en Inde.

Ces mesures sont applicables pour l'Inde, jusqu'au 14 septembre 2021 inclus.

Si la personne arrive par voie aérienne au Luxembourg, le test sera pratiqué, à titre gratuit, au centre de test COVID-19 à l’aéroport de Luxembourg.

En outre, dès leur arrivée sur le territoire du Luxembourg, les personnes concernées :

  • se mettent en quarantaine stricte pendant 7 jours ; et
  • se soumettent à un 2e test COVID-19 à partir du 6e jour de quarantaine.

En cas de refus de se soumettre au test à l’arrivée ou à celui de la fin de la période de quarantaine de 7 jours, la quarantaine sera prolongée pour 7 jours supplémentaires, soit pour une durée totale de 14 jours.

Par ailleurs, ces personnes doivent déclarer leur présence à l'Inspection sanitaire :

Déplacement par transport aérien à destination de Luxembourg

Vu la situation sanitaire aux niveaux national et européen et jusqu'au 14 septembre 2021, toute personne, quelle que soit sa nationalité, âgée de 12 ans ou plus (et non plus à partir de 6 ans), qui souhaite se déplacer par transport aérien à destination du Luxembourg, doit présenter à l'embarquement :

Concernant l’examen biologique, il doit avoir été réalisé moins de 72h avant le vol, ou moins de 48 heures avant le vol en cas de test antigénique rapide SARS-CoV-2 par un laboratoire d'analyses médicales ou tout autre organisme autorisé à cet effet. Le résultat négatif doit être présenté accompagné, si besoin, d'une traduction dans l'une des langues administratives du Luxembourg (luxembourgeois, allemand ou français) ou en anglais. Les documents en italien, espagnol ou portugais sont également acceptés.

Les obligations de test applicables à toutes les personnes qui souhaitent entrer au Luxembourg par voie aérienne s'ajoutent aux restrictions temporaires déjà en place pour les déplacements non essentiels vers l'UE.

Dernière modification le 

Dernières actualités