Citoyens

Congé lié à la maladie

En cas de maladie d’un proche (enfant, conjoint, partenaire ou parents au 1er et 2e degré), le salarié (ou l’apprenti) peut demander :

  • un congé pour raisons familiales :  pour rester auprès de son enfant de moins de 18 ans en cas de maladie grave, d’accident ou autre raison de santé ;
  • un congé pour l’accompagnement d’une personne en fin de vie : lorsque l’un de ses proches souffre d’une maladie grave en phase terminale.

La durée du congé pour raisons familiales dépend de l’âge de l’enfant mais peut être prolongée en cas de maladie ou déficience d’une gravité exceptionnelle. Le salarié doit informer son employeur le jour-même de son absence et lui remettre un certificat médical, ainsi qu’à la CNS, dans les plus brefs délais, peu importe la durée de la maladie. Durant toute la durée du congé, le salarié perçoit une indemnité.

La durée du congé d’accompagnement ne peut dépasser 5 jours ouvrables par proche et par an. Ces 5 jours sont fractionnables et peuvent être partagés. Le salarié qui souhaite bénéficier de ce congé doit en faire la demande à son employeur au plus tard le 1er jour de son absence. Il doit également envoyer les pièces justificatives à la CNS qui confirmera l’octroi du congé et enverra au bénéficiaire un carnet d’accompagnement.

Dernière modification le 

Dernières actualités