Entreprises

Du nouveau pour les réviseurs d'entreprises

Pour pouvoir exercer la profession de l’audit, le professionnel doit disposer du titre de réviseur d’entreprises.

Ce titre est octroyé au candidat qui :

  • remplit les conditions légales de qualification théorique et d’honorabilité professionnelle requises pour être admis au stage ;
  • remplit les conditions d’admission au stage professionnel et à la formation pratique ;
  • dispose d’un établissement professionnel au Luxembourg ou exerce en tant que salarié auprès d’un cabinet de révision.

Depuis le 1er janvier 2019, dans le cadre de son stage professionnel, le candidat n’a plus à tenir un carnet de stage, qui renseignait auparavant les missions effectuées avec l’appréciation du/des maître(s) de stage.

Par ailleurs, les modalités de l’examen d’aptitude professionnelle de fin de stage organisé par la Commission de surveillance du secteur financier (CSSF) ont également changé.

À présent, il n’y a plus qu’une seule session annuelle, entre le 1er septembre et le 30 novembre, qui comprend une épreuve écrite et une épreuve orale. Ces épreuves sont dorénavant indépendantes l’une de l’autre.

Dernière modification le 

Dernières actualités