Certificat sanitaire pour le transport d'animaux au sein de l’Union européenne ou leur export vers des pays tiers

Dernière mise à jour de cette page le 09-01-2018

Afin d’assurer une traçabilité de l’animal, de vérifier le respect de normes de santé spécifiques et du bien-être animal et d’éviter la transmission de maladies ou de parasites, un certificat sanitaire est nécessaire lors du transport des animaux à l’internationale.

Le transport d’animaux entre pays de l’Union européenne (UE) fait l’objet d’une procédure harmonisée et doit être déclaré dans le système TRACES.

L’exportation d’animaux à partir du Luxembourg vers un pays tiers est effectuée selon les conditions fixées par le pays de destination.

Les demandes de certificat sanitaire pour le transport d’animaux sont à introduire auprès de l’Administration des Services Vétérinaires (ASV).

Formulaires / Services en ligne

Effectuez votre démarche

Personnes concernées

Toute personne qui détient un animal d’élevage et de rente ou un animal de boucherie et qui souhaite le faire circuler dans l’UE ou l’exporter vers un pays tiers doit faire une demande de certificat sanitaire.

Les animaux domestiques ou animaux de compagnie ne sont concernés que s'il s'agit d’un mouvement commercial.

Certains mouvements de chevaux entre la Belgique, la France, le Luxembourg et les Pays-Bas ne nécessitent pas de certificat sanitaire préalable à condition que les chevaux retournent dans leur pays d’origine.

Cette exception s’applique aux chevaux qui :
  • sont montés ou menés à des fins sportives ou récréatives ;
  • participent à des manifestations culturelles ;
  • sont destinés exclusivement au pacage ou au travail pour une durée maximale de 90 jours ;
  • sont transportés pour un motif vétérinaire.
Les équidés doivent néanmoins être correctement identifiés, être accompagnés d’un passeport valide et être transportés dans des conditions respectant le bien-être animal.

Conditions préalables

 Avant d’introduire une demande de certificat sanitaire, l’exportateur doit s’assurer que :

  • l’animal de rente (bovins, porcins, ovins, caprins) à exporter est correctement identifié et qu’il a été enregistré auprès de l’ASV dans le système SANITEL ;
  • les animaux domestiques et les chevaux  sont identifiés par puce électronique et disposent d’un passeport qui les suit à chaque voyage (chiens, chats, chevaux et furets).

Par ailleurs, le conducteur doit avoir un certificat d’aptitude professionnel pour le transport des animaux. Le transporteur doit avoir un agrément pour les voyages de courte durée (type 1) ou de longue durée (type 2). Le moyen de transport doit également être agréé pour courte ou longue durée.

Démarches préalables

Avant d’effectuer sa demande de certificat sanitaire vers un pays de l’UE, le demandeur professionnel (l’exportateur ou le transporteur) doit créer un compte dans le système TRACES qui sera validé par l’ASV et lui permettra d’enregistrer ses demandes.

La Commission européenne a publié un guide appelé TRACES Toolkit qui regroupe les manuels d’utilisation du système TRACES, des vidéos explicatives et des modèles.

Pour le transport des chevaux, le demandeur doit faire établir un pré-certificat sanitaire par son vétérinaire traitant. Ce certificat est valable pendant 10 jours seulement et doit être valable pendant toute la durée du transport.

Délais

Les contrôles et l’émission des certificats ont lieu les jours ouvrables, aux heures d'ouverture des bureaux de l’Administration des Services Vétérinaires.

Pour obtenir un certificat sanitaire, le demandeur fait la demande auprès du vétérinaire-inspecteur au moins 24 heures à l'avance des jour et heure auxquels les animaux à contrôler seront présentés au lieu de chargement ou de rassemblement. Le vétérinaire-inspecteur fixe alors un rendez-vous pour faire le contrôle sanitaire.Si le transport dure plus de 8h, le demandeur doit alors introduire sa demande pour un certificat sanitaire au moins 48h avant.

Le certificat doit être délivré dans les 24h avant le départ des animaux et a une durée de validité de 10 jours.

Modalités pratiques

Introduction de la demande

Le demandeur professionnel doit introduire sa demande de certificat sanitaire pour le transport d’animaux vers un pays de l’UE via le système TRACES.

Le demandeur doit utiliser le code et la dénomination de l’animal inscrit dans la nomenclature douanière pour remplir sa demande.

Si le demandeur ne dispose pas d’accès ou de compte dans le système TRACES, il doit remplir un formulaire d’exportation qui varie en fonction du type d’animal et l’ASV se chargera d’introduire sa demande.

Pour cela le demandeur doit envoyer à info@asv.etat.lu, selon le type d’animal :

Une demande doit être effectuée par voyage.

Si la demande est faite pour un animal appartenant à une espèce protégée par la convention CITES, un permis CITES doit être demandé en plus du certificat sanitaire.

Conditions d’octroi

L’ASV examine la demande au regard des exigences sanitaires définies selon les conditions fixées par le pays de destination.

Le contrôle sanitaire comprend généralement :

  • le contrôle de l'identification et des marques des animaux ;
  • l'examen des animaux concernant leur aptitude au transport ;
  • le renseignement sur l'exploitation de provenance, son statut sanitaire et sa situation dans une zone indemne d'épizooties ;
  • le contrôle des moyens de transport et de leur désinfection.

Les autorités étrangères exigent parfois d’autres contrôles supplémentaires.

Si les contrôles sont concluants, l’ASV établit alors le certificat sanitaire. Le vétérinaire enregistre le certificat et les modalités de voyage dans le système TRACES pour communication avec les autorités du lieu de destination.

Le certificat sanitaire vétérinaire délivré au format papier devra accompagner l’animal vivant lors de ses mouvements tout au long de son parcours.

Conditions de rejet

L’ASV refuse de délivrer le certificat si l’animal n’est pas apte à être transporté, s’il présente des signes cliniques d’infections ou de maladies ou que les documents concernant l’animal ne sont pas en règle (identification de l’animal, documents de transport, etc.). L’animal ne peut dès lors pas quitter le territoire luxembourgeois.

Organismes de contact

Ministère de l'Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs
67, rue Verte / Bâtiment Omega II
L-2667 - Luxembourg
Adresse Postale B.P. 1403 / L-1014
Luxembourg
Tél. : (+352) 247-82539
Fax : (+352) 40 75 45
E-mail info@asv.public.lu